A gauche, le retour du grand récit

Publié le par Poing rouge

D"assemblée en assemblée, de Nantes à Metz, de Besançon à Lyon, puis à Montpellier, Jean-Luc Mélenchon convoque les grandes figures qui éclairent nos luttes, ces "ombres fantastiques", philosophes des Lumières, poètes, penseurs politiques socialistes, ces hommes et ces femmes qui payèrent parfois chèrement leur combat. Et par la magie du verbe, nous nous sentons héritiers d'une longue histoire.

 

Legrandrecit

 

Et nous reprenons des forces, nous redressons la tête, après avoir subi pendant près de trente années les coups revanchards de la contre-révolution, la nouvelle idéologie d'un capitalisme planétarisé : un coktail indigeste de postmodernisme culturel et de libéralisme économique servi par des "philosophes de télévision". Trente années de cette potion ont fait de la plupart de nous des zombies superficiels et seuls, sans mémoire, des êtres errants dans un espace mondialisé aseptisé par la publicité.

 

Nous étions défaits ! Les plus vigilants d'entre nous, les plus résistants, syndicalistes, militants de gauche, entretenaient la flamme vaille que vaille, ici au Parti communiste, là au NPA, ailleurs dans un courant progressiste du Parti socialiste ... d'autres, dans le mouvement social, se battaient pour limiter la casse programmée de l'industrie française et des services publics ...

 

Au fil des années, dans l'adversité, les uns et les autres se rapprochèrent, "Tous ensemble, tous ensemble", criaient-ils dans les cortèges. Et le Front de Gauche est né.

 

On sort, ensemble, de l'ombre. Oui, à gauche, le grand récit est de retour !

Publié dans Lutte des classes

Commenter cet article

des pas perdus 09/02/2012 20:19


Et on est fiers de differ les tracts malgré le froid ! On est sur une bonne dynamique !

Un partageux 09/02/2012 19:41


N'en voilà un au moins qui va aimer ma prochaine publication. ;o)


http://partageux.blogspot.com