"Le Front National hors de la République"

Publié le par Poing rouge

La une que j’attends du quotidien de Rothschild&Demorand et que je n’aurai pas :

 

"Le Front National hors de la République "

 

 Préférant racoler pour le compte d’un parti politique, comme le regrette la société des journalistes, le " Figaro de gauche" s’aligne ainsi sur son alter ego du week-end, Le Nouvel Obs.

 

Le-FN-hors-de-la-Republique

 

À la fin des années 90, je militais au sein d’Initiative Républicaine aux côtés d’André Bellon et Bernard Teper. Nous avions lancé une campagne « Le Front National hors de la République » après l’agression par son service d’ordre paramilitaire – le DPS – de militants anti-fascistes à l’extérieur d’une réunion publique. Une photo parue à l’époque dans Marianne me montrait dans une manif, bonnet phrygien et bouclier anti-FN avec en arrière plan La Marseillaise de Rude (avis aux collectionneurs, je suis preneur de ce cliché).

 

On peut décider que la morale se substitue à la politique, ce n’est pas le choix que je fais.

 

Ou bien le Front National est un parti autorisé et sa présidente peut se présenter à la présidentielle … C’est ce qui s’est passé, me semble-t-il.  Nous n’avons rien lu, ni dans Libé, ni dans le Nouvel Obs, dans les derniers mois, qui puisse laisser penser qu’ils défendent l’idée d’une interdiction.

 

Ou bien le Front National est une ligue factieuse qui représente un réel danger pour la République et dans ce cas il faut demander sa dissolution, comme ce fut le cas pour les ligues d’extrême-droite en 1936.

 

On peut aussi choisir de jouer avec le feu … mais ce n’est plus du journalisme.

 

-  Allo Libé ? 

Libé ne répond pas ?

- Allo …? 

Publié dans Antifascisme

Commenter cet article

des pas perdus 25/04/2012 18:58


Oula malheureux tu as été pris en photo ! ;-)