Sarkozy, du Fouquet's au Bar à Mimile

Publié le par Poing rouge

Le titre de ce billet m'a été inspiré par le souvenir de mon père, Emile, que ses copains appelaient affectueusement Mimile, militant communiste et Franc-Tireur, un père qui m'enseigna la lutte des classes.

 

fouquets

 

On est donc prévenu, le "Président des riches" que nous donnent à voir les Pinçon-Charlot dans leur enquête, est devenu en une petite semaine, le candidat du peuple, dénonçant les profiteurs d'en bas et ... ceux d'en bas. Chômeurs, fraudeurs, syndicalistes, grévistes, étrangers, tous ces boucs-émissaires qui rassemblent contre eux, autour d'une droite bourgeoise consciente de ses intérêts de classe, ces "jaunes" de tous les temps, cette droite prolétarienne, sans laquelle l'oligarchie minoritaire ne peut garder le pouvoir .

 

Cet habile démagogue, bien conseillé, épaulé par des militants sans états d'âme, est en campagne. Objectif ? Gagner la guerre de classes ! Ni plus, ni moins.

 

On est donc prévenu, le mensonge sera le tout du programme du réactionnaire Sarkozy. A gauche, seul le Front de Gauche lui oppose une parole forte, appuyée sur un programme de rupture : classe contre classe.

 

 

Publié dans Lutte des classes

Commenter cet article